CHARTE DE LA COMMUNAUTE CHRETIENNE

DES POLICIERS DE FRANCE

 

Représentée par l’Association

 

 POLICE & HUMANISME

 

Préambule :

Nous aimons notre métier de policier. Avec tous nos collègues, quelle que soit leur croyance, nous sommes fiers de cette mission de service public qui nous est confiée. Et nous nous retrouvons dans la belle formule de « gardien de la paix ».

Nous nous retrouvons aussi dans la laïcité française qui respecte toutes les croyances, pourvu qu’elles soient respectueuses de tout être humain et de sa liberté.

Nous sommes fiers de croire au Dieu de Jésus-Christ. Il aime notre monde aujourd’hui, comme hier et demain. Nous croyons que le regard aimant de Dieu se porte sur chaque personne, qui est une histoire sacrée. Il l’appelle à vivre en réponse à cet amour, quoiqu’elle ait pu vivre ou faire.

Notre foi nous conduit à voir en chaque personne le visage de Jésus, le Christ mort et ressuscité. Notre communauté se donne comme projet de permettre à chacun de vivre sa foi dans le contexte où il évolue.

 

Article 1 : Enracinés dans le Christ et dans notre histoire singulière

A partir d’un défi – le déni public d’une compatibilité entre le métier de policier et le désir de vivre dans la foi au Christ - les policiers chrétiens se sont organisés en une association déclarée sous le nom de « Police et Humanisme ». Il a été donné pour but à ses membres de cultiver entre eux les idéaux de paix, de solidarité, de fraternité et d’humanité dont l’Evangile porte la richesse, d’en proposer le partage à tous les policiers et d’en témoigner envers tous ceux et celles qu’ils sont appelés à côtoyer.

Cette démarche procède de la conviction que, aux côtés des traditions et courants de pensée valorisant eux aussi de tels idéaux, les policiers chrétiens, en lien avec l’Eglise, ont à puiser dans leur relation au Christ, cultivée en communauté, des ressources toujours neuves pour servir comme ils y aspirent l’humanité de l’homme, car Il est pour eux le Chemin, la Vérité et la Vie.

 

Article 2 : Une démarche de sens proposée à tous les policiers

Elle se fonde dans le constat de ce que, au moins à un moment donné, tout fonctionnaire de police peut être amené à se poser des questions insatisfaites sur le sens et l’ouverture que son métier donne aux relations humaines : collègues, plaignants, mis en cause…

De même, s’il est croyant, tout policier est amené à fréquenter des lieux de vie spirituelle, et cela  peut lui donner aussi envie de réfléchir à la manière dont sa vie professionnelle peut enrichir la foi en l’homme souvent appréhendée par lui  comme un défi quotidien.

Nos délégations locales ont pour souci et vocation d’accueillir les collègues nourrissant de telles attentes, sans préjudice de leur grade ou de leur fonction, et dans le respect des principes de neutralité, de discrétion et de laïcité régissant la fonction publique policière.

Chacune de leurs réunions périodiques est un rendez-vous convivial d’échange où, accompagnés par un aumônier, les uns et les autres s’expriment librement en partant de leur vécu pour faire œuvre de discernement et apprécier ensemble ce qu’il est en leur pouvoir d’humaniser en eux, entre eux et dans leur environnement.

Que ce soit dans un cadre local ou national, nous ne manquons pas de porter vers nos interlocuteurs institutionnels, civils ou religieux, ou à l’aide des vecteurs de communication vers nos collègues et au besoin vers le grand public, les fruits de ce travail de réflexion, lorsque nous estimons ainsi faire œuvre utile.

 

Article 3 : Un espace de partage, de fraternité et de célébration

Partout où elle est présente, la Communauté chrétienne des policiers de France se tient au travers de ses membres aux côtés des collègues actifs ou retraités, ou de leurs familles, lorsqu’ils sont éprouvés par le deuil ou marqués durement par l’adversité, et ce dans un esprit d’écoute fraternelle. Nos rendez-vous – réunions locales, assemblée générale annuelle, récollections autour de thèmes choisis ensemble – sont l’occasion de briser les barrières ou les préjugés et de nous ressourcer dans l’Evangile pour repartir d’un cœur neuf à nos activités.

Nos célébrations, notamment celles dédiées en novembre au Patron des policiers de France, Saint Martin, dans l’hommage aux policiers décédés, nos marches et pèlerinages annuels en des lieux marqués par la fécondité d’une foi chrétienne agissante, sont aussi des moments de convivialité qui représentent dans les parcours des uns et des autres autant de jalons sur un chemin de paix et d’espérance. Remplis de la tendresse de Dieu, nous pouvons être des signes de son amour.

  

La présente Charte, proposée au cours de l’Assemblée Générale 2014 de la Communauté chrétienne des policiers de France – Police et Humanisme -, a été adoptée ce jour en conseil d’administration de l’association.

  

Fait à Assise, le 10 mai 2014

Suivent les signatures du Président national, Hervé Deydier, de l’Aumônier national, Noël CHOUX et des membres du conseil d’administration.