Communiqué de Police et Humanisme

15 novembre 2015

 

 

Police et Humanisme - communauté chrétienne des policiers de France - exprime sa profonde compassion et sa totale solidarité avec les proches des nombreuses victimes ayant eu le malheur, ce vendredi soir 13 novembre, de se trouver face à plusieurs commandos déterminés à tuer un maximum de personnes, en des lieux qui paraissaient pourtant voués à la seule joie de vivre, de vivre ensemble dans la confiance et l'amitié. Nous pensons notamment à notre collègue, le Gardien de la Paix Thierry HARDOUIN, et à sa famille.

L’émotion nous saisit, renforcée par les images qui tournent en boucle. C’est le temps du deuil, deuil national. Pour pleurer les morts, remercier les services de soins et les forces de l’ordre, pour aussi prendre conscience que nous sommes en guerre. Temps de tristesse immense.

Mais comme tout deuil, celui que nous vivons peut être l’occasion d’une fraternité retrouvée ou de l’amplification de vieilles querelles familiales ! Viendra le temps, inévitable et légitime, des explications contradictoires et complexes sur les causes de la barbarie djihadiste. Mais il est sans doute important de respecter ce temps du deuil. Faire face, assumer, apprivoiser la violence scandaleuse et finalement inexplicable de la mort. Ecouter Celui qui, seul, l’a vaincu, peut nous aider. En ce dimanche, dans toutes les églises du monde, nous lirons un texte qui arrive comme un cadeau (Marc 24, 32).

Jésus y décrit le chaos d’un monde déboussolé, d’une fin de l’histoire : symboliquement, le soleil et la lune ne jouent plus leur rôle ; les étoiles tombent du ciel. Mais ce n’est pas la peur qui domine, puisque ce drame nous permet de voir le Fils de l’Homme qui vient. La terreur de l’apocalypse devient le lieu du dévoilement d’une victoire inattendue. Alors même que la nuit de l’hiver nous glace, nous sommes invités à voir le figuier qui bourgeonne et annonce la venue de ce Fils d’Homme. Le temple sera détruit, le monde passera mais ces paroles ne passeront pas !

Paroles de foi, contre le peur, d’espérance contre le découragement, d’amour contre la haine. C’est aujourd’hui qu’il nous faut entendre le « n’ayez pas peur » du Ressuscité ! N’a-t-il pas promis d’être avec nous jusqu’à la fin du monde ? Ne laissons pas la mort envahir notre cœur ni les terroristes nous imposer leur vision du monde et ne leur faisons surtout pas crédit de parler au nom de Dieu.

Parce que la détresse est immense, redécouvrons que l’espérance est infinie !

 

 

 

Recollection de la délégation Paris – Ile de France

les 18 et 19 octobre 2014 à l'Abbaye Notre Dame de Jouarre

 

 

Les 18 et 19 octobre 2014, nous nous sommes retrouvés à six autour de notre aumônier, le père Noël CHOUX, à l'abbaye Notre Dame de Jouarre, afin d'approfondir notre réflexion sur l'exhortation apostolique du Pape François « La joie de l'Evangile », dossier du dernier Veilleur.

En ce beau week-end d'automne, nous avons profité du magnifique cadre de l'abbaye, à l'hôtellerie totalement rénovée. Nos travaux, étalés sur les deux jours, ont été entrecoupés de prières avec les sœurs, dont les mélodieux chants résonnent encore à nos oreilles.

Comme d'habitude, Noël avait préparé durant tout l'été cette recollection et nous a donné l'envie de lire de manière approfondie ce très moderne texte du pape dont nous avons retenu que :

L'Evangile nous apporte la joie et cette joie doit se transmettre. Personne n'est exclu de la joie de la rencontre avec le Christ. Tous ont le droit de recevoir l'Evangile. Les chrétiens ont le devoir de l'annoncer. La communauté évangélisatrice doit se mettre en mouvement, s'impliquer. Les responsables doivent se mettre au service (comme le Christ qui a lavé les pieds de ses disciples). Ce service remplit de joie.

Et c'est dans la joie de l'Evangile, remplis de la confiance secrète et ferme donnée par le Christ que nous nous sommes séparés. Rendez-vous l'an prochain, les 10 et 11 octobre 2015 à Vauhallan.

 

Agnès et Hervé DEYDIER

Nous venons de vivre un très beau pèlerinage jubilaire sur le pas de Saint François d'Assise.

Quelques photos pour revivre ce moment :

https://picasaweb.google.com/chantalcppn/20140601?authkey=Gv1sRgCPmuteOTpauJSw&feat=email

 

https://picasaweb.google.com/chantalcppn/20140602?authkey=Gv1sRgCLemlIW6iNfG2wE&feat=email#slideshow/6020308194129855074

 

La messe à San Damiano où saint François reçu l'appel à reconstruire l'Eglise,

la marche aux carcieri en méditant le Cantique de créatures,

la célébration devant le tombeau de François,

et l'envoi à la chapelle de la paix avec la lecture du message du Card Etchegaray.

L'Assemblée Générale fut aussi l'occasion

de promulguer la nouvelle charte,

de remercier Hervé Deydier pour ses années de présidence

et d'élire Dominique Jouet comme nouveau président...

Le tout dans une ambiance conviviale...

Bienheureux les gardiens de la paix...

 

Voir la nouvelle charte promulguée lors de cette Assemblée

dans la rubrique "présentation de l'association"

 

 

Le dimanche 5 Octobre 2014, la délégation d'Ille-et-Vilaine a convié les membres de la Communauté Chrétienne des Policers de FRANCE « POLICE et HUMANISNE » à vivre une démarche de pèlerin lors de la traversée de la Baie du Mont St Michel avec les militaires de la zone de Défense Ouest.

Nous étions sept présents. Ce temps fort organisé par le Diocèse aux Armées, en présence de Monseigneur RAVEL, débutait pour nous par un rendez-vous Eucharistique en l'Eglise de PONTMAIN (53), lieu d'apparition mariale. Tout au long de la messe nous avons été fortement invités par l'Eveque aux Armées à remettre en question notre Foi, Quel est l'état de ma foi aujourd'hui ? Ai-je un cœur de Pierre ? De sable ? De chair ?

A la fin de cette célébration nous nous sommes retrouvés au bec d'Andaine pour un pique-nique convivial avec un temps d'échange fraternel. Une bouteille de cidre ayant été apportée par Laurent et Elisabeth signe de partage des réalités humaines.

Viennent les questions d'organisation pratique... comment s'habiller ? Que mettre ? Combien de kilomètres ? Y-a-til beaucoup d'eau ? En restant clairvoyants, et encadrés par des guides, nous avons débuté cette marche par un envoi chaleureux de l'Eveque  aux Armées. Pieds nus, pantalons retroussés ou shorts, nous avons traversé en pèlerin cette baie avec trois haltes pour nous permettre de chanter et prier.

En tout juste deux heures, nous avons accompli cette traversée. Nous avons été très gatés par le temps, et l'amitié partagé. C'est donc dans la Joie de ce temps passé ensemble que nous nous sommes quittés en frères… et nous vous laissons quelques photos souvenirs pour vous inciter à venir l'année prochaine.

Nous tenons à remermercier le diocèse aux Armées de nous avoir permis une fois de plus d'être présents à leur coté pour ce temps d'Eglise.

 

A tous ceux qui ont participé aux cadeaux qui nous ont été offerts à Assise,

un grand merci.

Après onze ans à la présidence

de la Communauté Chrétienne des Policiers de France – Police et Humansime,

je suis très heureux de passer le témoin à Dominique JOUET

et je ne doute pas que l'aventure continuera encore

pendant les cinquante prochaines années

Avec mon amitié

Hervé