Saint Matthieu 10, 26 – 33

12ème ordinaire Année A

Dimanche 23 juin 2017

 

Ce passage de l’Evangile de Mathieu se situe juste après que Jésus ait choisi ses douze apôtres et qu’Il les ait envoyés en mission. Il leur donne ses consignes et les prévient qu’ils rencontreront des difficultés, car la mission qu’Il leur confie n’est pas facile. 

Le message de Jésus se décline en 2 temps : d’abord : ne craignez pas, puis : ayez confiance.

Ne craignez pas : c’est le refrain de ce passage d’Evangile. La peur pour nous aujourd’hui, c’est ce sentiment que l’on retrouve souvent autour de nous et parfois en nous. La peur du lendemain, la peur de la violence, la peur de l’autre, la peur de s’exprimer, la peur de la liberté, la peur de prendre des risques, la peur du monde qui serait devenu mauvais.

Cette peur qui vient s’infiltrer sournoisement dans nos coeurs, Jésus vient la combattre. Il dévoile ce qui était voilé, il fait connaître ce qui était tenu secret, il fait dire au grand jour ce qui était dans l’ombre, il fait proclamer ce qui se disait au creux de l’oreille.

L’appel de Jésus nous invite à sortir de nous - mêmes, à nous ouvrir au monde, à entrer en communication. Il nous invite à prendre le risque de faire confiance et à avoir un regard positif sur l’autre, sur ce qui est différent, sur le monde. L’appel de Jésus vient briser cette peur : ne craignez pas !

Mais bien sûr, il ne s’agit pas d’être des naïfs, nous ne vivons pas dans un monde de Bisounours ! Et vous les policiers, vous le savez bien.

Justement, dans un 2ème temps, Jésus dit : ayez confiance et cette confiance en l’autre, cette confiance dans le monde, Jésus la fonde, non pas sur un argument philosophique ou des bons sentiments, mais Jésus la fonde sur son Père. Oui, Jésus appelle tous les hommes et m’appelle, moi, à faire confiance à l’autre car son Père fait confiance à l’Homme.

Si Dieu se soucie de 2 moineaux qui valent tout juste un sou, à plus forte raison il se soucie des hommes qui valent bien plus que ces 2 moineaux.

Ce regard positif sur l’Homme et sur le monde est un des éléments importants de notre foi chrétienne. Il nous rend confiant pour aujourd’hui et pour demain. Notre monde moderne n’est pas perdu comme certains voudraient nous le faire croire pour nous maintenir dans la crainte, Non ! le monde moderne, comme l’était celui d’hier et comme le sera celui de demain, le monde moderne est aimé de Dieu. Car Dieu est fidèle.  Il a fait alliance avec les hommes à travers son Fils Jésus et cela est acquis jusqu'à la fin des temps.

Cela fait du bien d’entendre le message de l’Evangile d’aujourd’hui : n’ayez pas peur, n’ayez pas peur car Dieu vous aime et ayez confiance en l’Homme car Dieu a confiance en cet Homme avec qui il a fait alliance et notre Dieu est un Dieu fidèle. Il l’a prouvé en Jésus-Christ.

 

                                               Père Noël Choux