Fête de la Toussaint

vendredi 1er novembre 2013

Ap 7,2-4.9-14 ; Ps 23 ; Jn 3, 1-3 ; Mat 5, 1-12a

 

L’Espérance est certainement le plus beau cadeau que nous fait le Seigneur. Grâce à elle, chaque jour, à chaque seconde, notre vie est plus insouciante, plus sereine, empreinte de ce formidable élan qui, nous le savons, ne s’arrêtera pas à notre mort mais se poursuivra pour l’éternité, atteignant le bonheur parfait.

Jésus, dans un discours exceptionnel qui a changé et changera encore la vie de tant de gens, nous entraîne dans un tourbillon d’Espérance par une série de formules brèves et percutantes, aussi fortes les unes que les autres. Tous, nous sommes tous élus au Royaume de Dieu, encore faut-il le vouloir et, ici, maintenant, être ces personnes aux qualités ou attitudes citées par le Christ. Si nous le sommes, un tant soit peu, alors le Royaume nous ouvre ses portes.

Le Royaume ? Celui d’après notre vie terrestre, ce « paradis » tant rêvé et que seule l’Espérance qui nous anime nous rend sûrs d’atteindre. Combien d’amis non-croyants nous disent, souvent après la perte d’un être cher : « tu as de la chance toi, tu crois ». Oui, nous avons de la chance et rien n’empêche celui qui ne l’a pas encore de la vivre, c’est à nous, annonciateurs de la Bonne Nouvelle, de témoigner de notre foi, de notre croyance qui nous rend si heureux et qui nous rendra élus de Dieu. Elus par les anges pour être épargnés de la dévastation de la terre et de la mer par Dieu (Apocalypse 7), élus car hommes « au cœur pur et aux mains innocentes » (Psaume 23), élus pour devenir « semblables au Fils de Dieu » (Jean 3) ; voici l’avenir à ne pas manquer.

Mais le Royaume, il est déjà en germe en nos vies, c’est à nous de le construire, patiemment, animés par Jésus « chemin, vérité et vie », guidés par l’Esprit Saint, ouverts à toutes les créatures pour les aimer, tout leur donner et se donner soi-même. Croire, c’est agir au quotidien. Par la prière pour un tête à tête avec Dieu incomparable. Par la connaissance des Ecritures pour se nourrir des préceptes du Seigneur. Par l’éventail de nos activités au service des autres, du simple sourire à la mission de longue haleine – il n’y a pas de petite action et de grande action, tout est beau aux yeux de Dieu du moment que l’amour est présent. C’est cet alliage de prière, de nourriture et d’action qui nous fait chrétiens et qui, par là même, nous rend pleinement heureux et nous fait construire le Royaume de Dieu dès aujourd’hui. Ne manquons pas cette occasion !

Laurent Szymczak