Dimanche 8 décembre 2019

2ème dimanche de l’Avent

Mt 3 , 1-12

                                                                                      

Nous avons aujourd’hui une lecture percutante de l’Evangile. Jean Baptiste n’est pas le doux rêveur écolo, habillé de poils de chameau, se nourrissant de sauterelles et de miel. Il est rempli d’un Amour brûlant du dedans en lui et venant après lui. Il proclame dans le désert de Judée « Convertissez-vous ». Il est celui que désignait la parole d’Isaïe « Préparez le chemin du Seigneur »

Le Baptiste transmet l’annonce de la première alliance. La même demande nous est faite « « Préparez le chemin du Seigneur ». Le rôle nous semble inaccessible ! Il est déjà venu. Je le connais et suis attachée à Lui. On veut bien prier pour qu’il se manifeste à ceux qui ne le connaissent pas.

Mais Jean Baptiste nous sort de notre torpeur :  ses mots ne sont pas tendres. Ils s’adressent bien à nous, non aux autres. Il nous veut plus actifs. Transmettre à notre tour, c’est être de l’Eglise qui témoigne de l’Amour. Le plus vulnérable risque encore de ne pas partager notre Noel. C’est le sans-abri, le croyant persécuté, l’embryon... Comment être témoin réellement du bonheur déjà reçu sinon en devenant pour les autres d’autre Christ, tes envoyés ? Comme Marie, la première en chemin, comme elle, traçant la route de l’Eglise en Avent.

Raymonde Janin