Dimanche 23 juin

12ème dimanche du Temps ordinaire

Luc 9, 18 - 24

Pour vous, qui suis-je ?

 

« Et vous, que dîtes-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Oui, c’est bien La question, la vraie question. Et cette question, que Jésus pose aux apôtres, il l’a posée à chaque chrétien, chaque chrétienne au fil des siècles. Aujourd’hui, c’est à nous qu’il l’a pose.

Dans l’Evangile de Luc, Jésus vient de nourrir une foule immense avec cinq pains et deux poissons. Puis, Il s’est retiré à l’écart pour prier. La foule voit en lui une belle opportunité, plus la peine de travailler dur pour gagner sa nourriture, si Jésus peut donner à manger à tout le monde. Qu’il soit Jean-Baptiste, Elie ou un autre prophète, peu importe ! L’important, c’est ce qu’il fait pour les gens et l’intérêt qu’ils en tirent.

Pour nous aussi, à qui la question est posée, nous avons le choix entre plusieurs réponses.

Jésus est-il l’auteur d’une pensée formidable, d’un humanisme très profond et enthousiasmant, le promoteur d’une morale, d’une éthique comme on dit maintenant, d’une philosophie qui prend en compte la personne humaine ?

Jésus a-t-il été le plus grand des gourous, un leader charismatique qui entraîne les foules à sa suite ?

Jésus est-il celui qui vient répondre à mes besoins, combler mes manques, me rassurer devant toutes mes peurs et mes angoisses ?

Jésus est-il une personne vivante au cœur de ma vie ? « Le Messie de Dieu » comme a dit Saint Pierre ?

Nous avons chacun, chacune, notre cheminement avec Jésus. Nous avons chacun, chacune, notre propre histoire avec lui. Mais si nous avons des réponses différentes suivant les étapes traversées, c’est la même question qui nous est posée et à laquelle nous devons répondre. Car c’est cette relation à Jésus, qui est le cœur de notre foi et qui donne sens à nos vies.

Père Noël Choux