EPIPHANIE DU SEIGNEUR

Matthieu 2, 1 - 12

 

AMOPA LOIRE

 

 

Dans bien des commissariats, la galette des Rois est une tradition. C’est l’occasion d’un moment de convivialité qui réunit les hommes et les femmes qui n’ont pas toujours le loisir d’échanger sur leur lieu de travail. Et c’est encore plus important après une fin d’année éprouvante pour les policiers. Les collègues feront-ils le lien avec la visite des Mages à la crèche ? La fève et la couronne susciteront peut-être plus d’intérêt que l’enfant Jésus ? Ce n’est pas le moment de faire un cours de catéchisme, mais ce serait intéressant de savoir combien savent d’où vient cette galette et quel est le sens de cette fête. Les premiers visiteurs de la crèche sont des bergers, des petites gens qui dorment dehors. Les suivants arrivent de loin, ce sont des étrangers. Ils viennent d’ailleurs, ils marchent poussés par leurs rêves et leurs désirs. Ils suivent l’étoile qui les guide. Dès le départ, Jésus n’est pas limité à son entourage immédiat. Il ouvre du plus proche jusqu’aux dimensions du monde. Et nous à sa suite, nous ne pouvons pas nous enfermer sur nous-mêmes. Il nous faut nous aussi accueillir l’autre dans sa diversité. Quelle belle fête de l’ouverture à partager entre collègues !

 

 

                                                           P. Noël Choux