Pentecôte

20 mai 2018

Actes 2, 1-11

 

"Tous furent remplis d'Esprit Saint"

 

L'Esprit de Dieu, c'est l'amour du Père et du Fils.

Et puisque l'homme est créé à l'image de Dieu (Gen) on devrait, on peut retrouver comme la trace, la présence de cet amour dans la vie des hommes.

N'est-ce pas cet Esprit qui nous invite aux gestes de paix, de solidarité, de fraternité,

            ceux que nous posons : famille, voisinage, tiers monde,

            ceux dont nous sommes témoins ?

 

Pourtant, nous sommes aussi témoins de la générosité de personnes

            qui ne connaissent pas l'évangile

            ou qui ne revendiquent pas d'appartenance à une religion chrétienne !

N'est-ce pas la preuve que l'Esprit de Dieu est à l'œuvre auprès de tous les hommes,

            quel que soit leur pays, leur langue ou leur culture...  comme à la Pentecôte !

 

L'originalité du croyant n'est pas de revendiquer le monopole de l'Esprit Saint, mais de savoir reconnaître sa présence, sa vie, dans les gestes de solidarité, de fraternité, d'amour, dont il est l'acteur ou le témoin.

 

La Pentecôte, c'est l'ouverture :

            comme pour les apôtres autrefois, l'Esprit nous pousse à la rencontre des autres.

 

Claude Hubert