Dimanche 18 mars

5ème dimanche de Carême

 

 

C'est le Psaume 50 dont on relit un petit passage après la première lecture

qui peut guider notre prière pour ce dimanche.

Il y a d'abord l'humilité de coeur qui est nécessaire pour se mettre à l'écoute de Jésus.

Je sais que je suis un homme pécheur, je rate souvent les chemins qui pourraient conduire

à la paix, au respect de l'autre, à la joie : efface mon péché, lave-moi de ma faute,

purifie-moi.

Ensuite, c'est la confiance que je mets en l'amour de Jésus.

Il ne va pas m'abandonner, renoncer à m'aimer.

Il a tout donné pour moi, pour chacun, cet amour est indéfectible.

Crée en moi, raffermis, rends-moi la joie, soutiens-moi.

Et puis, si je suis entré dans cette confiance,

il me reste à en témoigner auprès des autres, dans la famille,

dans les conversations sur la vie du monde, dans nos choix.

L'Esprit de prière alimente sans cesse en chacun de nous

une joie, une générosité, une envie de faire connaitre :

j'enseignerai tes chemins.

Si je pouvais être plus et mieux l'un de ces égarés

qui revient paisiblement vers son Dieu.

Que cette paix nous habite pour accueillir la grande Semaine Sainte.

 

Jean Pierre Rouvière