3° dimanche du temps ordinaire, année B               

Marc 1, 14-20                                        

21 janvier 2018

 

« Les temps sont accomplis… le règne de Dieu est tout proche »  Avouons que cette affirmation de Jésus nous laisse un peu perplexes…  Où est-il ce Royaume qui est « paix et joie dans l’Esprit-Saint » ? Deux mille ans ans plus tard, en voyant les événements graves qui ébranlent régulièrement notre monde, nous n’avons pas le sentiment d’avoir beaucoup avancé sur le chemin de notre humanisation !

L’homme demeure toujours capable du meilleur comme du pire, sans cesse en recherche d’un pouvoir ou d’un profit, là où il ne devrait y avoir qu’amour désintéressé. Cette tentation de puissance nous guette tous, dès lors que nous détenons une parcelle d’autorité ou que nous prétendons avoir « la vérité »…

Quand les évangélistes ou Paul mettent en garde leurs communautés, c’est à nous qu’ils s’adressent. Quelle est notre manière concrète de servir Dieu à travers les autres ? En nous engageant dans tel ou tel service, à quel appel avons-nous vraiment répondu… ? Celui du Seigneur…ou celui de notre désir personnel d’exercer une responsabilité qui nous tente ?

Et puis aussi, en cette première journée de la semaine de l’unité, nous sommes invités à nous demander si nous sommes de vrais artisans d’unité ? Pas seulement sur la voie publique, au bureau ou dans notre famille, mais aussi et surtout, en direction des autres chrétiens qui s’efforcent, comme nous, et avec les mêmes limites, de témoigner de l’amour du Christ ?

 

                                                       Paul Bagarre