Dimanche 24 septembre

 « Allez à ma vigne, vous aussi. »

Voici une invitation large, généreuse, pour tout un chacun.

En certaines régions, en ce temps d’automne, de récoltes et de vendanges, certains pourraient prendre au pied de la lettre l’adresse de Jésus dans sa parabole des ouvriers de la dernière heure. Il n’empêche plus largement : où que nous soyons, différents mais complémentaires les uns des autres, nous sommes invités à prendre une part active à la mission et la moisson de l’Eglise.

Aux policiers, aux personnes engagées de par leur travail qui génère le don de soi en vue du bien commun pour tous, se rendre disponibles est plus que d’actualité. Il importera peu de savoir à quel moment précis les uns ou les autres s’engageront. Ce qui compte, c’est de prendre –tôt ou tard- une part active à l’appel du Seigneur.

Dans la vigne du Seigneur, pour que le vin soit bon, il faut que le raisin soit cueilli à temps. Après l’engagement de tous, ne doutons pas que Dieu lui-même veillera à ce que le vin soit bon pour tout un chacun. C’est un vin donné largement, pour notre plus grand bonheur. Puissions-nous bien comprendre que chacun a sa place pour la vendange !

Thomas Schmitt